Votre devis décennale en ligne au meilleur prix

A quelle augmentation en assurance décennale s'attendre pour 2023 ?

Une tendance générale à la hausse

L'assurance décennale est obligatoire pour tous les constructeurs du bâtiment : artisans, autoentrepreneurs, promoteurs, maîtres d'oeuvre, architectes... Tous doivent présenter une attestation d'assurance décennale en règle avant le début d'un chantier. Ces dépenses incontournables liées à la prime d'assurance ont toutes les chances d'augmenter en 2023. On vous explique pourquoi.

Hausse des sinistralités depuis une dizaine d'années

Régulièrement, le volume annuel de déclaration de sinistre atteint un nouveau record. Depuis 2008, les sinistres déclarés et réglés au titre de la garantie décennale augmentent inexorablement. Les dommages sont plus nombreux et ils sont aussi plus coûteux !

Plusieurs compagnies d'assurance voient ce phénomène comme un retour de bâton inévitable après la crise du bâtiment. Les professionnels se sont évertués à travailler toujours plus vite, et, de surcroît, avec de nouvelles techniques qui requièrent un certain temps d'apprentissage pour être parfaitement maîtrisés.

En 2018, la sinistralité avait déjà augmenté de 10 % à 20 %. Parmi les opérations fréquemment touchées, figurait par exemple la pose de panneaux solaires photovoltaïques intégrés au bâti. Un nouveau record pourrait bien nous attendre au tournant 2022 - 2023. Le nombre d'expertises demandées pour des fissures sur le bâtiment semble avoir déjà atteint les sommets en cause les sols argileux et les déclarations de catastrophes naturelles pour sécheresse.

Rappelons que les fissures, si elles donnent lieu à des infiltrations d'eau ou à des défauts d'étanchéité importants, peuvent déboucher sur un dommage de nature décennale, affectant la solidité de l'ouvrage ou remettant en cause l'habitabilité des lieux.

L'année 2022 risque donc fort d'être l'année de tous les records en matière de sinistralité, ce qui ne sera pas sans conséquence sur le montant de la prime en 2023.

Flambée des prix des matières premières : indice FFB en hausse

Cette sinistralité ascendante s'associe dangereusement à la hausse des prix des matériaux de construction.

Cet été, la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a noté une augmentation de +26 % en un an. Une hausse répercutée seulement partiellement par les entreprises, à hauteur de 59 % en moyenne, toujours selon la CAPEB.

La courbe de l'indice du coût de la construction est en constante ascension avec une vive accélération observée ces dernières années. Ces hausses ont aussi un impact sur les sommes à mobiliser en cas de dommages. Les frais de réparation sont plus élevés d'année en année, alors que le nombre de sinistres augmente.

Un climat qui pousse à la hausse des primes

Les primes d'assurance décennale ont globalement augmenté sur la dernière décennie. Un moyen de compenser la hausse des sinistralités et la flambée des prix sur le marché des matériaux de construction.

Ce qui signifie que même les entreprises n'ayant déclaré aucun sinistre en subissent les conséquences. Pour ces professionnels, la hausse peut se situer entre 2 % et 10 %. De leur côté, les assurés sinistrés doivent faire avec des augmentations pouvant aller jusqu'à + 25 %.

Attention au prochain appel de prime !

Le prochain appel de prime doit vous alerter. La hausse des primes d'assurance touche en premier lieu les contrats en cours. Si les prix d'appels doivent rester alléchants, les assureurs ne peuvent pas se permettre de laisser les primes existantes intouchées. C'est pourquoi vous devez rester particulièrement vigilant, au moment du renouvellement du contrat notamment. Vous pourriez voir les tarifs augmenter alors que vous n'avez subi aucun sinistre.

Ces dépenses supplémentaires tombent dans un contexte déjà compliqué pour les professionnels du BTP. Certains redoutent déjà un recul des activités pour l'année 2023. Près du quart des artisans adhérents à la Capeb ont confié s'inquiéter pour leur trésorerie. Plus que jamais, les différents postes de dépenses sont passés au peigne fin et le coût des polices d'assurance ne fait pas exception. Mais alors quelles sont vos marges de manoeuvre pour résilier un contrat d'assurance décennale devenu trop coûteux et trouver un contrat d'assurance décennale moins cher  ?

Comment résilier un contrat d'assurance décennale trop cher ?

Certaines augmentations de prime d'assurance ne constituent pas un motif de résiliation. Quelles sont les majorations pouvant justifier la résiliation du contrat en cours ?

Cas où la majoration n'est pas un motif de résiliation

Certaines majorations sont pour ainsi dire inévitables et ne sauraient justifier une résiliation de contrat d'assurance décennale. Il s'agit par exemple des augmentations consécutives à la hausse de l'indice prévu par contrat, à la hausse de la sinistralité ou encore au gonflement d'une taxe.

Comment résilier son contrat d'assurance décennale après une hausse des primes ?

Si les dispositions contractuelles ( confère les conditions générales de votre contrat ) vous le permettent et que la majoration peut être retenue comme motif de fin de contrat, vous disposez d'un délai de résiliation de 15 jours à 30 jours.

Vous devez ensuite vous assurer que vous ne resterez pas sans couverture décennale. La prise d'effet du nouveau contrat d'assurance décennale doit coïncider avec la fin du contrat précédent. Quoi qu'il en soit, vous devez impérativement être en mesure de présenter une attestation d'assurance décennale à vos prochains clients avant le démarrage du chantier.

Il va sans dire qu'avant d'entamer ces démarches vous devez sonder le marché et évaluer les montants des économies réalisables chez la concurrence. Dressez la liste des assureurs pouvant répondre à vos besoins ou faites appel directement à nos service via notre comparateur en assurance décennale afin de bénéficier de tarifs décennale avantageux. Vous pourrez ainsi vous retourner plus rapidement et plus efficacement en cas d'augmentation de la prime.

De plus nous nous occuperons personnellement de la résiliation de votre contrat précédent sans aucun frais supplémentaire afin d'éviter tout litige de formalisme.

Support téléphonique

Nous serons votre seul intermédiaire de la souscription du contrat à la gestion des sinistres

Satisfaction garantie

Une expertise reconnue avec plus de 2200 entreprises assurées en décennale et satisfaites en 2021

Solutions

Des solutions d'assurances décennales pour toutes les tailles d'entreprises et pour toutes les activités du bâtiment et travaux publics